Théodolivres.

Rétrospective 2017

LECTURE PUBLIQUE

 

PA080058

IMG_7860

Callens E Elise Catteau

PA080052

            Chacun le sait, les tyrannies s’empressent toujours de censurer, d’interdire, voire de brûler les livres. Pourquoi ? Parce que la lecture est une source infinie de réalités nouvelles à partir desquelles l’existence du lecteur sera ce qu’elle n’était pas.

            La lecture publique est donc au cœur d’une véritable politique culturelle et c’est sans doute l’une des originalités de notre Ville que de la favoriser.

            Si la lecture est le préalable à l’acquisition des autres codes culturels de la modernité, il faut qu’elle soit non seulement un besoin, mais aussi et surtout un désir. Cela suppose une offre, des incitations et des animations.

            Au niveau de l’offre, ouverte à tous les publics, notre Bibliothèque a renouvelé cette année son opération « découverte » pour des classes de nos trois écoles, sa politique d’acquisition d’ouvrages reflétant en même temps la vie littéraire de l’année et les goûts des lecteurs, son accueil et son aide à des lecteurs plus démunis, tels ceux du CAT. Cette mission est essentielle.

            Au niveau des incitations, pas moins de trois sites, celui de la Ville, celui de la Bibliothèque et celui de Théodolivres peuvent être consultés par tout un chacun et fournissent en continu une actualisation des ressources et de la programmation en cours. Notre club-lecture, lui-même ouvert à tous et d’un dynamisme sans faille, a débattu en toute liberté du fond et de la forme d’ouvrages variés, en rayons ou, du coup, en passe de l’être, preuve s’il en est que le livre donne à penser et débloque la parole.

            Au niveau des animations, elles ont parfois attiré le public en bibliothèque, telles des rencontres thématiques, le Printemps des poètes, Récits sans Frontières ou le Club-lecture évoqué précédemment. Mais, à l’instar de d’Artagnan, elles sont aussi allées au devant du public, entre autres dans l’opération le Livre nomade.

            Enfin, la pièce centrale et le vecteur de la lecture publique a été notre Salon Théodolivres d’octobre dernier. Avec sa marraine de renommée nationale, sa quarantaine d’auteurs régionaux ou locaux parmi les meilleurs, ses centaines de visiteurs et d’ouvrages vendus, son décloisonnement vers les autres langages artistiques, ce salon est le temple même du plaisir du texte et de l’image, des rencontres et des échanges vivants entre les lecteurs, les auteurs, les artistes et le libraire. Et, selon le principe d’égalité, des auteurs-jeunesse sont intervenus dans nos écoles en amont du salon et, comme l’an dernier, un livre-jeunesse a été offert à celles-ci en aval.

            L’année 2017 s'achèvera par le Téléthon où s’investissent chaque année de nombreux bénévoles associatifs, sportifs et culturels, du complexe Duchossois au Grand Large, en passant par le Dojo, sans oublier l’École Brassens. Le lien entre Téléthon et Lecture publique est facile à faire : les Reutelaëres. Pour leurs actions en faveur des handicapés, parce que la Bibliothèque et le Salon du livre qui a accueilli cette année un écrivain polyhandicapé et Injeno vont dans le même sens, parce que sans le dévouement des Reutelaëres, notre Salon ne serait qu’un colosse aux pieds d’argile.

            En ces temps de barbarie rampante et parfois affichée, que vive donc plus que jamais la lecture publique, dans l’esprit de Michel Butor et dans l’esprit du conte Le Petit Prince ! Léon Werth, à qui Saint-Exupéry dédie ce conte, aimait à citer Stendhal, et « ses deux bêtes d’aversion, l’hypocrisie et la sottise ». En favorisant une citoyenneté autonome et responsable, la lecture publique contribue à s’en prémunir.

                         Jean-Pierre BOCQUET


DANIELLE THIÉRY, marraine du salon

Thiéry Danielle photo_bio

DANIELLE THIÉRY, MARRAINE DU SALON  

  • Prix Bourgogne 1997pour La petite fille de Marie Gare
  • Prix Polar 1998 et Prix Charles Exbrayat 1998pour Mises à mort
  • Prix du Quai des Orfèvres 2013pour Des clous dans le cœur…

 

Née en Bourgogne, Danielle Thiéry est l'une des premières femmes dans l'histoire de la police française à accéder au grade de commissaire en 1976, puis de commissaire divisionnaire. Par la suite, elle travaille en tant que directrice de la sûreté pour de grandes entreprises françaises telles que Air France ou La Poste.

Vie littéraire

Danielle Thiéry entame sa carrière d'écrivain dans les années 1990. Elle publie de nombreux romans policiers ainsi que des scénarios à destination de la télévision3.

Depuis 2015, elle préside le jury spécial police du Festival du film policier de Beaune.

               

Œuvre

  • 1997 : La Petite Fille de Marie Gare, éditions Laffont
  • 1995 : Mauvaise Graine, Lattès ; réédition, Masque poche no 58, 2015
  • 1996 : Le Sang du bourreau, Lattès;rééditionMasque poche no 20, 2013
  • 1998 : La Guerre des nains, éditions Belfond
  • 1998 : Mises à mort, éditions Robert Laffont
  • 1999 : Et pire, si affinités, éditions Robert Laffont
  • 2001 : Origine inconnue, éditions Robert Laffont, réédition J'ai lu, 2015
  • 2002 : Affaire classée, éditions Robert Laffont, réédition J'ai lu, 2014
  • 2005 : Le Festin des anges, éditions Anne Carrière, réédition J'ai lu, 2014
  • 2008 : L'Ombre des morts, éditions Anne Carrière, réédition J'ai lu, 2015

 

Thiery D mai 17

  • 2011 : J'irai cracher dans vos soupes, éditions Jacob-Duvernet
  • 2011 : Crimes de Seine, Rivages ; réédition, Rivages/Noir no 916
  • 2011 : BRI, histoire d'une unité d'élite, éditions Jacob-Duvernet
  • 2012 : Des clous dans le cœur, Fayard
  • 2013 : Le Jour de gloire, Rivages ; réédition, Rivages/Noir no 994
  • 2014 : Echanges Versilio (2014) epub, réédition J'ai lu, 2015
  • 2015 : Dérapages Versilio, Paris, réédition J'ai lu,2/03/2016)
  • 2016 : Tabous éditions Ombres Noires (Parution sept. 2016)

      

Littérature jeunesse

  • Nuit blanche au musée, éditions Syros
  • Les Trois Coups de minuit, éditions Syros
  • Les Enfants perdus, éditions France loisirs
  • Énigme au Grand Stade, éditions Syros

 

Thiery D jeunesse

 

8 octobre 2017, Théodolivres à Téteghem

affiche SALON LIVRE 2017

 

Avec Danielle Thiéry pour marraine, le 4è salon "Théodolivres" se tiendra le dimanche 8 octobre 2017, salle Itsweire, à Téteghem de 10h à 18h. Une quarantaine d'auteur, des artistes, de jeunes talents, des policiers peintres, photographes  ou auteurs, le club reliure de Dunkerque, un bar pour se  désaltérer... Et de la bonne humeur!

Les auteurs 2017 seront ajoutés régulièrement  ci-dessous!

Jean-Pierre BOCQUET

BOCQUET 2Jean-Pierre BOCQUET

 

 

 (PRÉSENT EN  2014, 2015 et 2016)

 

 

Adjoint à la lecture publique à Téteghem et organisateur du salon.

Agrégé de lettres, Jean-Pierre BOCQUET habite Téteghem (près de Dunkerque).

Esprit rebelle et imaginatif, il a très vite trempé sa plume dans le vitriol pour opposer ses « semelles de vent » aux doxas dominantes.

Et pourtant, tous ses engagements dans le monde tel qu’il est sont pétris d’humanisme.

C’est finalement dans le polar qu’il satisfait cette recherche sans concession des potentialités de l’être humain… huit  romans depuis 2006, dont sept romans policiers.

  •   La Peine de Vivre (éd. Amalthée, mars 2006) (épuisé).
  •    Dunkerque sous le signe d’Othmane (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, octobre 2010).
  •    Un grand maître dunkerquois (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, février 2012).
  •  Quai des cadavres, « polar» maçonnique, (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, mars 2013).
  •  Festins de veuves (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, mars 2014).
  •  Le maître du sceau, « polar» maçonnique, (éd. DERVY, février 2015).
  •  Ketty au pouvoir, (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, septembre 2015).
  •  La Mort refleurira, (éditions Abysses ( réédition de La peine de vivre),juin 2016).
  •   Le pacte satanique, thriller maçonnique, (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, avril 2017).   

    Pacte satanique CV_229 - Copie


       

D’autres projets littéraires en chantier.


MÉLO

Melo 3MÉLO

 

 

nouvelle!

 Melo signature

Mélo, c'est ainsi qu'elle signe ses créations...

Mélo, c'est un esprit imaginatif, une grande créativité et une acuité sensorielle hors du commun, bref, un tempérament d'artiste.Elle vit en symbiose permanente avec la nature, dans ses êtres et ses formes ou ses mouvements,telle qu'elle est et telle qu'elle la rêve. Mélo voit et sent les choses avec un don inné du trait, traits de crayon et traits de mots. Depuis plusieurs années elle élabore des textes surréels et parallèlement conçoit des objets esthétiques ou des êtres-mondes. Elle projette maintenant d'éditer des livres-objets.

À moins de 18 ans, elle vient d'entrer à l'université de Rennes en filière artistique, bien consciente que l'art c'est d'abord le don fait aux autres du meilleur de soi-même.Jeune talent, elle vient nous livrer un petit aperçu de ses créations.

Loup

tête léopard

Femme sur bois

 

 

Jacques GEESEN

GEESEN J 1Jacques GEESEN

 

 

 

nouveau

 

Jacques Geesen, né en 1944 à Lille, a été huissier pendant 30 ans.

Il s'est lancé dans l'écriture avec le souffle nécessaire à la course à pied, un sport où il s'est illustré

et qu'il pratique toujours. Très rigoureux, et sachant manier l'humour et la fantaisie, il a publié deux livres aux éditions Les Lumières de Lille.

Geesen VDN 090317(1)

  • Je suis l'huissier, c'est un beau métier.Editions Les lumières du nord
  • L'Abbé des anges. Editions Les lumières du nord

    Geesen J

 

 

Posté par Theodolivres à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Baptiste DULONGCOURTY

Dulongcourty B 1Baptiste DULONGCOURTY

   

nouveau

 

Jeune talent, Dunkerquois, Baptiste DULONGCOURTY vient d'avoir son Bac S ( mention TB). Un jeune talent qui  jongle donc  avec les chiffres mais qui jongle aussi avec l'écriture... Car aux âmes bien nées la valeur n'attend pas le nombre des années. Il nous présentera son premier opus:

  • FRAGMENTS,  ( poésie) Edivivres  

    Dulongcourty Fragments

Posté par Theodolivres à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Michaël MARÉCHAL

Maréchal MichaelMichaël MARÉCHAL

 

 

 

 

 

nouveau

 

 

 

 

Michael Maréchal âgé de 34 ans, est  marié et père de trois enfants. Il quitte l'école à 18 ans bac en poche sans avoir lu un roman. C'est à l'âge de 20 ans qu'il traîne dans la vieille bourse de Lille et s'offre "C'est beau une ville la nuit" de Richard Bohringer... C'est celui-ci qui lui donnera goût à la littérature...d'autres auteurs s'en suivront... des "classiques" Camus, Baudelaire, Molière etc... mais surtout Rimbaud! C'est à l'âge de 24 ans qu'il commence à écrire La photo en noir et blanc. 10 ans plus tard il se décide enfin à avouer qu'il aime la littérature et qu'il écrit. La photo en noir et blanc est son premier roman, d'autres attendent patiemment dans un dossier de son ordinateur. Ils sont prêts, ils arrivent bientôt.

  • La photo en noir et blanc   

    Maréchal M

Pieter PAESSENS

Paessens Pieter PAPAPIPEPieter PAESSENS

 

 

nouveau

Pieter PAESSENS nous  exposera ses travaux en 6 langues.

D'origine belge, il habite Téteghem depuis 8 ans ( après plus de 30 ans à Dunkerque)et y  travaille sur de petits dictionnaires de type niche:
Paroles administratives, Paroles d'enfants, Paroles de police et ''Horecat'' pour le secteur des tels,restaurants,cafés et tourisme.

La sélection des mots est basée sur les racines consonantes latines et/ou germaniques.

Le dernier livret est plus ludique, il présente 44 mots croisés en 2, 4 et 6 langues.
Il a participé au dernier ''Salon des langues'' de Dunkerque.

Paessens Pieter NLkaft