RENÉ CHARLET

CHARLET René

Fidèle à notre salon, RENÉ CHARLET nous revient cette année encore...
RENÉ CHARLET a enseigné l’histoire et la géographie.
Il est membre de puis 2007 du Chœur Régional des Hauts de France et depuis 2016 guide certifié de l’association des retables de Flandre. Passionné par le patrimoine rural de sa région, il crée en 2016 une association pour promouvoir la sauvegarde de l’église Saint-Marin de Wemaers-Cappel, village dont il siège au conseil municipal
Il Intervient auprès des migrants qui traversent notre région en adhérant à l’association Terre d’Errance et donne des cours de Français ou d’alphabétisation aux jeunes demandeurs d’asile accueillis au AFEJI de Cassel.
En 2013 il écrit avec sa compagne Geneviève Reumaux « Via Crucis » roman policier dans lequel la musique n’est pas absente, puis en 2015, toujours à quatre mains un roman historique « Souviens-toi, Jeanne » qui retrace les cinq années de guerre d’une jeune fille qui aurait pu être native de Wemaers-Cappel. En 2016 sort toujours chez Rvet-Anceau un second roman historique que cette fois il écrit seul : « Dénommée Elsa ».


GENEVIÈVE REUMAUX

REUMAUX Geneviève

Habituée de Théodolivres, GENEVIÈVE REUMAUX sera fidèle au rendez-vous en 2018!
GENEVIÈVE REUMAUX a enseigné le français en lycée et collège. À l’heure de la retraite, elle passe un master de français langue étrangère qui lui permet de travailler au département des étudiants étrangers à Lille3, de faire des missions à l’étranger ainsi que du bénévolat auprès des demandeurs d’asile.
Elle a publié chez Ravet-Anceau
« Une affaire flamande » , collection Polars en Nord , en 2012
« Via Crucis » en collaboration avec René Charlet en 2013:
« Panique au château », collection Polars en Nord junior , en 2014:
« Souviens-toi Jeanne », collection Romans historiques , en collaboration avec René Charlet en 2015
Chez Nord Avril dans la collection Policier Jeunesse :
« J’ai perdu mes parents ! » février 2017

Posté par Theodolivres à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

ODILE BAZIN, LA COCOTTE

Bazin Odile

LA COCOTTE, c'est-à-dire ODILE BAZIN.
Véritable produit du Nord, née à Cambrai, autrefois professeure, épouse d’un gourmand, maman de 3 enfants gourmands également, passionnée de cuisine, plus connue sous le nom de la Cocotte, ODILE BAZIN est dans sa cuisine, comme la charlotte est aux fraises, le coq au vin ou le poisson dans l’eau.
Curieuse de tout ce qui se fait ici et ailleurs, la Cocotte s’amuse à concocter des plats tout simples depuis belle lurette.
En 2007, elle démarre son premier blog, « Die Mamma kennt ».
En 2010, avec le grand quotidien régional, la Voix du Nord, elle lance son second blog, « Le blog de la Cocotte ». Le principe est le même, présenter des recettes simples et conviviales et parler de sujets touchant à la cuisine sur un ton léger.
Toujours depuis 2010, la Cocotte alimente quotidiennement en plats simples et bon marché les colonnes du grand quotidien régional. A ce jour, plus de 2500 recettes à son actif !
Son troisième livre " La Cocotte ne perd pas le Nord", entièrement consacré à la cuisine du Nord vient de paraître, toujours chez Ravet-Anceau.. Et d’autres sont en préparation.
Elle est pas belle, sa vie ?

Posté par Theodolivres à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

LAKHDAR BELAÏD

 

Belaïd Lakhdar

nouveau

  LAKHDAR BELAÏD est journaliste professionnel depuis plus de vingt ans : La Voix du Nord, l’Evénement du jeudi, France-Soir, le Figaro… Homme pressé et homme de presse. Toujours le besoin d’écrire. Le plaisir ou le devoir de s’imprégner des histoires de son temps (justice, drames historiques ou de la guerre) s’accompagnent du besoin d’en écouler ensuite la sève par la plume. Lakhdar Belaïd a couvert des guerres civiles (Irlande du Nord, Algérie, Bosnie, Serbie…). Il se passionne également pour les déchirements (notamment au fil des générations) dus aux conflits majeurs. Le Nord – Pas-de-Calais a été particulièrement meurtri par l’Occupation. Au XXIe siècle, les fruits semés par les nazis rejaillissent tels des braises mal étouffées.
Il est l’auteur de deux romans dans la collection Polars en Nord des éditions Ravet-Anceau. Il participera pour la première fois à Théodolivres le 14 octobre 2018!

  • Louve Story, Polars en Nord, Editions Ravet-Anceau

THIERRY DECLERCQ

 

Declercq Thierry

nouveau

 Ancien cadre dirigeant issu du milieu de l’industrie et de l’environnement, âgé de 51 ans, THIERRY DECLERCQ consacre aujourd’hui, entre mission technique et conseil, l’essentiel de son temps libre à l’écriture.
Il a publié chez Atria en 2014 Mémoires d’un tas de charbon qui met en scène quatre adolescents partant à la recherche d’une petite fille disparue.
En 2016, est paru chez Fleur Sauvage, Piège d’os, les destins croisés d’un vieil alcoolique assistant au drame de ses voisins et d’un adolescent atypique et effrayant.
En 2017, chez Ravet-Anceau, est sorti Les chiens de la baie, un roman d’ambiance et une enquête dans les brumes de la baie de Somme où un corps en partie dévoré a été retrouvé.
Actuellement un quatrième roman sur le thème de la prostitution est en cours d’écriture. À découvrir à Téteghem le 14 octobre!

  • Les chiens de la baie, Polars en Nord, Editions Ravet-Anceau

Posté par Theodolivres à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Jean-Pierre BOCQUET

BOCQUET 2Jean-Pierre BOCQUET

 

 

 (PRÉSENT EN  2014, 2015 et 2016)

 

 

Adjoint à la lecture publique à Téteghem et organisateur du salon.

Agrégé de lettres, Jean-Pierre BOCQUET habite Téteghem (près de Dunkerque).

Esprit rebelle et imaginatif, il a très vite trempé sa plume dans le vitriol pour opposer ses « semelles de vent » aux doxas dominantes.

Et pourtant, tous ses engagements dans le monde tel qu’il est sont pétris d’humanisme.

C’est finalement dans le polar qu’il satisfait cette recherche sans concession des potentialités de l’être humain… huit  romans depuis 2006, dont sept romans policiers.

  •   La Peine de Vivre (éd. Amalthée, mars 2006) (épuisé).
  •    Dunkerque sous le signe d’Othmane (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, octobre 2010).
  •    Un grand maître dunkerquois (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, février 2012).
  •  Quai des cadavres, « polar» maçonnique, (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, mars 2013).
  •  Festins de veuves (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, mars 2014).
  •  Le maître du sceau, « polar» maçonnique, (éd. DERVY, février 2015).
  •  Ketty au pouvoir, (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, septembre 2015).
  •  La Mort refleurira, (éditions Abysses ( réédition de La peine de vivre),juin 2016).
  •   Le pacte satanique, thriller maçonnique, (éd. Ravet-Anceau, collection Polars en Nord, avril 2017).   

    Pacte satanique CV_229 - Copie


       

D’autres projets littéraires en chantier.

Daniel BOURDON

Bourdon Daniel 2Daniel BOURDON

 

 (PRÉSENT EN  2015 ( parrain du salon) et 2016)

 

Major de police âgé de 52 ans, DANIEL BOURDON, fils de mineur, qui a grandi entre les corons et les cités, est un pur produit de la Sécurité publique. Il intègre la Brigade anti-criminalité en 1984 pour devenir ensuite l'un de ses plus hauts responsables. Son terrain de chasse est surtout le monde de la nuit, où il a opéré à près de 7 000 arrestations. 

 

Daniel Bourdon, a écrit les dernières heures de Diana ( Voix Du Nord du15/11/2014, extrait)

S’il reste à distance de la presse, il a accepté un entretien avec La Voix du Nord, parce que « c’est chez lui ». Fils de mineur de Bruay, Daniel Bourdon vit au Touquet. Ce livre, c’est, dit-il, « ce qu’un flic peut ressentir sur une intervention de ce type ».Il lui a fallu prendre du recul après cette nuit du 31 août 1997, et il a attendu la retraite pour s’y mettre. Et puis, écrire sur Lady Diana, « c’était chasse gardée. Si j’avais écrit en activité, j’étais un homme mort ». Ça en dit long sur la tension du drame.

Daniel Bourdon aura passé presqu’un an à recueillir les témoignages de ses collègues, et effectuer des recherches. Il aurait pu écrire dès le lendemain, mais son respect pour cette « haute personnalité » auprès de laquelle il a été envoyé à l’hôpital de la Salpêtrière afin de protéger son intimité des paparazzis, l’a emporté. Il raconte qu’il n’a su qui était cette personnalité qu’une fois arrivé sur les lieux, son rôle de policier se mêlant aux sentiments d’un homme dont la première épouse est décédée dans un accident de la route.

Quelques minutes après l’accident, c’était déjà trop tard. « Je l’ai vu entrer vivante, sortir morte », témoigne-t-il. Il a eu quinze minutes, seul avec elle. Il se demande encore comment il est arrivé là. « Chacun sait où il était lors du 11 septembre, lors de l’assassinat de Kennedy. Pour Diana, c’est pareil. » Il confie que la réalisation d’un documentaire télévisé est en cours de négociation.

Et puis, il y a "l'affaire de Bruay en Artois"... Avril 1972, Bruay-en-Artois. Le corps sans vie de la jeune Brigitte Dewèvre est découvert dans un terrain vague, à la frontière d'un quartier bourgeois et des corons. Le juge d'instruction Henri Pascal hérite de l'affaire. Rapidement, le meurtre de Brigitte devient le symbole de la lutte des classes. Il ne sera jamais résolu. Avril 2016. Daniel Bourdon, policier retraité, reçoit un message déroutant : une personne détiendrait des informations inédites sur l'affaire de Bruay-en-Artois. Interloqué, l'ex-flic se replonge plus de quarante ans en arrière et, happé par cette histoire, mène sa propre enquête. Etude du rapport d'autopsie, collecte de témoignages, rien n'échappe à ses yeux de professionnel. Les langues se délient et Brigitte, adolescente sacrifiée, revit. Peu à peu se dessine le portrait de son bourreau.

  • FLAG, 25 ans et 7 000 interpellations à la brigade anticriminalité,  mai 2012,  éditions de La Martinière.
  • Diana, cette nuit-làaoût 2015, éditions Michel Lafon, vient de sortir en " poche" cet été 2017.
  • Coeur de flic, éditions Flag.2016
  • Brigitte, histoire d'une contre-enquête  2017, éditions Ravet-Anceau, Polars en Nord.

    Bourdon D

Ludovic BERTIN

BERTIN LudovicLudovic BERTIN

 

 

 (PRÉSENT EN  2014, 2015 et 2016)

 

Ludovic Bertin est né à Dunkerque, où il vit et enseigne. Féru de cinéma et de littérature policière, il dévore les polars par dizaines. Sa passion pour l’œuvre de Frédéric Dard le conduit à collaborer à la revue Le Monde de San-Antonio. Profondément attaché à la cité de Jean Bart, à son histoire et à ses traditions, il préside depuis 1999 l’association philanthropique et carnavalesque Les Kieken Reusche. Venu à l’écriture, c’est donc naturellement qu’il se tourne vers le genre policier et choisit Dunkerque pour décor de ses romans.

 

  • La lettre de Dunkerque, Ravet-Anceau, Polars en Nord
  • SOS Corsaire, Ravet-Anceau, Polars en Nord Juniors
  • Le jour de ma mort, Ravet-Anceau, Polars en Nord  

    Bertin L

Geneviève REUMAUX et René CHARLET

Charlet RenéRené CHARLET

 (PRÉSENT EN  2014, 2015 et 2016)

 

René Charlet  a enseigné l’histoire et la géographie.

 Il est  membre depuis 2007 du Chœur Régional des Hauts de France et depuis 2016 guide certifié de l’association des retables de Flandre.  Passionné par le patrimoine rural de sa région, il crée en 2016 une association pour promouvoir la sauvegarde de l’église Saint-Marin de Wemaers-Cappel, village dont il siège au conseil municipal

Il Intervient auprès des migrants qui traversent notre région en adhérant à l’association Terre d’Errance et donne des cours de Français ou d’alphabétisation aux jeunes demandeurs d’asile accueillis au AFEJI de Cassel.

En 2013 il écrit avec sa compagne Geneviève Reumaux « Via Crucis » roman policier dans lequel la musique n’est pas absente, puis en 2015, toujours à quatre mains un roman historique « Souviens-toi, Jeanne » qui retrace les cinq années de guerre d’une jeune fille qui aurait pu être native de Wemaers-Cappel.  En 2016 sort toujours chez Ravet-Anceau un second roman historique que cette fois il écrit seul : Dénommée Elsa.

Charlet R

 

 

 

 

REUMAUX Gen

Geneviève REUMAUX

 

(PRÉSENTE EN  2014, 2015 et 2016)

 

GENEVIÈVE REUMAUX a enseigné le français en lycée et collège. A l’heure de la retraite, elle passe un master de français langue étrangère qui lui permet de travailler au département des étudiants étrangers à Lille3, de faire des missions à l’étranger ainsi que du bénévolat auprès des demandeurs d’asile. 

reumaux

  • Une affaire flamande   2012, Ravet-Anceau, Polars en Nord
  • Via Crucis en collaboration avec René Charlet,  2013, Ravet-Anceau, Polars en Nord
  • Panique au château, 2014, Ravet-Anceau, Polars en Nord junior
  • Souviens-toi Jeanne, en collaboration avec René Charlet, 2015, Ravet-Anceau, Romans historiques
  • J’ai perdu mes parents ! , 2017, Nord Avril dans la collection Policier Jeunesse